Nos sites web

Le doctorat honoris causa à Lounis Aït Menguellet

Rate this item
(1 Vote)

Le Pr Ahmed Tessa, recteur de l’UMMTO, a annoncé la tenue d’un conseil scientifique, le 15 mars, à l’effet de proposer de décerner le doctorat honoris causa à Lounis Aït Menguellet. Plusieurs universitaires s'attellent, depuis hier, à décortiquer, via des approches scientifiques, l’œuvre du chantre de la chanson kabyle, Lounis Aït Menguellet, à l’occasion d’un colloque international organisé à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou (UMMTO). Noura Tigziri, directrice du laboratoire d’aménagement et enseignement de la langue amazighe du département de langue et culture amazighes, coordinatrice de cette manifestation, a souligné que depuis un bon nombre d’années, plusieurs études et analyses ont été traduites concernant l’œuvre de Lounis Aït Menguellet. «Ces études ont porté, pour la plupart d’entre elles, sur l’étude littéraire de ses textes. Certaines se sont intéressées à l’intertextualité, d'autres à la métaphore ou encore à la stylistique dans l’œuvre de l’artiste», a déclaré Noura Tigziri. De son côté, Djamel Chikh, de l’université d’Ottawa, a parlé d’Aït Menguellet dans l’imaginaire sociopolitique des militants amazighs. Le chercheur a précisé que «dans un corpus d’une cinquantaine d’entretiens réalisés dans le cadre d’une recherche qui porte sur le militantisme linguistique amazigh en Algérie, les textes d'Aït Menguellet étaient une récurrente référence pour les participants». Selon lui, les personnes interviewées citent des passages de Lounis comme une source d’autorité, voire de vérité absolue. Pour sa part, Kaci Sadi de l’UMMTO a abordé une thématique liée, notamment, à quelques réflexions sur la traductibilité de certains poèmes de l’enfant d'Ighil Bouamas. «Peut-on traduire les poèmes d’Aït Menguellet ?» s'est-il interrogé. Lahoucine Bouyaakoubi de l’université d’Agadir a essayé de faire une approche comparative entre le parcours d’Aït Menguellet et celui de la chanteuse amazighe du Maroc, Tabaamrant. «Les deux artistes ont des histoires différentes, mais leurs destins se croisent et se rencontrent en la défense de l’amazighité. Malgré leurs histoires et conditions sociales, les deux ont fini par devenir des figures emblématiques de leurs sociétés respectives», a-t-il expliqué. Par ailleurs, le Pr Ahmed Tessa, recteur de l’UMMTO, a déclaré qu’à travers cette activité, «nous honorons Lounis Aït Menguellet et tous les artistes». M. Tessa a, également, annoncé la tenue d’un conseil scientifique de l’UMMTO, le 15 mars, à l’effet de proposer de décerner le doctorat honoris causa à Lounis Aït Menguellet. «Nous allons honorer des personnalités en signe de reconnaissance pour leurs œuvres et parcours. Cette année, au 1er semestre, nous allons proposer Aït Mengullet et, lors du 2e semestre, nous honorerons aussi, à titre posthume, Lounès Matoub», a-t-il ajouté. Enfin, notons la présence au colloque, du secrétaire général du Haut commissariat à l’amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad et d’autres personnalités du monde culturel, à l’image de Benmohamed et Kamel Hammadi. «Je suis très heureux de voir tout cet intérêt qu’accorde la communauté universitaire à mon travail. Le plus important est que cette activité soit au bénéfice de notre culture et notre identité», a tenu à confier Aït Menguellet en marge des travaux de ce colloque qui se poursuivra aujourd’hui et demain à l’auditorium du campus de Hasnaoua.

Read 2176 times

Projets Num Doc (Online)

Plateforme Nationale Compere

Documentation en Ligne

Système National de Documentation en ligne.


Articles Par Date

« Novembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Rechercher sur le site

En ligne

Nous avons 156 invités et aucun membre en ligne

Université des Frères Mentouri

Université des Frères Mentouri - Constantine BP, 325 Route de Ain El Bey, Constantine, Algérie, 25017  Téléphone : +213(0)31 81 12 71